CETTE FAMILLE QUI VIT EN NOUS


« Nous avons tous une histoire. Une histoire de famille dont nous sommes un des maillons, pleine de personnages que nous connaissons bien, père, mère, grands-parents, frères ou sœurs ; et d’autres dont nous ne savons pas grand-chose ou rien, mais dont la trace subsiste en nous, à travers des secrets, des non-dits, des allusions, transmis de génération en génération de manière inconsciente.

JPEG - 97.9 ko

Cette mosaïque familiale a exercé sur nous une influence, que nous en ayons conscience ou non, et elle est souvent à la source de répétitions obstinées que nous constatons sans les comprendre. Pourquoi en effet choisir un homme qui nous fait souffrir comme notre mère a choisi un homme qui l’a fait souffrir et comme sa propre mère avait choisi un mari qui l’a fait souffrir et comme sa propre mère avait vécu mort et passion à cause de son époux ? Pourquoi succomber à la même maladie que notre père au même âge que lui ?

Explorer ce labyrinthe grâce à cette thérapie originale nous permet de comprendre ce qui nous détermine, nous influence et constitue le tissu de notre vie : canevas de scenarii généalogiques affectifs, sexuels, intellectuels, professionnels.

Nous retrouvons les mêmes croisées de chemins, revivons certains événements semblables à des âges identiques, reproduisons des situations équivalentes, formons des couples similaires…

Il s’agit, au cours de cette psychothérapie, d’apprendre à bien utiliser son histoire familiale. Nous transformons l’héritage psychologique qui a été pour nous source de souffrance, nous a valu des blessures narcissiques, des humiliations, des sentiments de honte et de culpabilité. Nous exploitons les éléments positifs et les acquis également transmis par la famille

JPEG - 87.5 ko

Il importe surtout de mettre un terme aux répétitions des mêmes schémas, des mêmes erreurs qui empoisonnent notre vie et risquent d’empoisonner celle de nos ascendants.

Si nous parvenons à reconstituer le puzzle qui s’est formé en nous, nous démasquons les pièges familiaux et réussissons ainsi à mettre un terme à ce que certains vivent comme une malédiction, un destin infernal.

Nous arrivons enfin à guérir en nous les conséquences des névroses qui ont affecté les membres de notre famille. Nous cessons d’être une victime pour devenir un être libre de décider de son avenir, de ses choix.

JPEG - 61.2 ko

Même si, comme dans toute expérience psychothérapeutique, le chemin est un travail, le but est de « naître à nouveau ». Ce travail alchimique, la mutation enfin accomplis, nous pouvons désormais transformer cette souffrance initiale en énergie, pardonner, découvrir la joie, ouvrir nos ailes. »

Extrait de CETTE FAMILLE QUI VIT EN NOUS de Chantal RIALLAND

Les vivants ferment les yeux des morts, et les morts ouvrent les yeux des vivants.

Espace privé /// Réalisation : CréaQuercy