QU’EST-CE QUE LA NATUROPATHIE ?


UNE PHILOSOPHIE

La Naturopathie, soin par les méthodes naturelles, a une très longue histoire. Hippocrate, en 400 avant J. C., fondateur de la médecine, appliquait un certain nombre de techniques qui font toujours partie de l’arsenal du Naturopathe, la principale étant l’alimentation :

En France, Pierre-Valentin MARCHESSEAU est le fondateur de la Naturopathie contemporaine.

Fasciné par la merveilleuse machine qu’est le corps humain, il se consacre sans compter à l’élaboration d’une synthèse de toutes les connaissances disponibles sur le sujet et crée la Naturopathie Orthodoxe.

Cette synthèse consiste en la réunion de toutes les techniques de ses illustres prédécesseurs, au service de la restauration de la force vitale du malade, ce qui permet à son corps de rétablir naturellement la santé : c’est le principe de l’auto-guérison.

La Naturopathie est une médecine globale, qui ne s’oppose pas à la médecine classique mais vient au contraire l’appuyer et la compléter. Depuis plus de 60 ans, la manière dont on aborde l’homme à travers les cours d’anatomie, de physiologie, d’embryologie, en donne une vision éclatée et figée. L’homme est de plus en plus fragmenté par la science et segmenté par les spécialités. Avec la Naturopathie qui parle de l’être vivant, de ce qui l’anime, il retrouve son unité.

En ce sens, la Naturopathie est le complément de la science universitaire. Dans leur démarche thérapeutique, les naturopathes vont au-delà du corps physique. Ils voient leur consultant comme un tout complexe et considèrent que pour le traiter adéquatement, il faut impérativement tenir compte de ses multiples dimensions : émotions, esprit, caractère, histoire passée, particularités physiques, morphopsychologie, caractérologie, éducation, milieu de vie, aspirations etc. Il s’agit d’une approche médicale profondément holistique.


UNE SCIENCE

Le praticien Naturopathe fonde en grande partie son analyse sur l’observation des déséquilibres entre tous ces paramètres, le mal étudié en fonction des lois de la nature. La Naturopathie est basée sur une triple hygiène de vie : alimentaire, musculaire et psychique, conforme à la physiologie humaine.

« Que ton aliment soit ton médicament »

La santé résulte donc non d’une médication locale et superficielle (qui trouve cependant tout son sens dans les cas d’urgence), mais d’une réforme de vie profonde et générale qui tend à restaurer la capacité d’auto-guérison d’un être vivant par rapport à son milieu. La Naturopathie intègre le concept du « vitalisme », c’est-à-dire qu’elle étudie, respecte et restaure l’énergie vitale qui permet à la fois de maintenir la santé (homéostasie) ou de la retrouver (auto-guérison).

La Naturopathie Orthodoxe doit s’entendre comme originelle : toute maladie étant UNE, le traitement est global, car il s’attaque à la cause unique et non aux symptômes.

Au plan scientifique, on parle d’humorisme, terme néo-hippocratique supposant qu’il n’est pas de santé sans équilibre du milieu intérieur (sang, lymphe, liquides cellulaires) pouvant souffrir de surcharges (déchets, toxines, stress et pollutions diverses), de carences ou de troubles de la circulation.


DIX TECHNIQUES

Au plan technique, on applique les règles de l’hygiénisme, tous les éléments naturels pouvant entretenir ou optimiser la santé : alimentation, exercices physiques,


JPEG - 207.7 ko

hydrologie, pneumologie, ensoleillement, gestion du stress, phytothérapie, techniques réflexes, manuelles ou énergétiques, massages, psychologie…

Au plan méthodologique, le Praticien Naturopathe Vitaliste s’appuie sur le « causalisme », recherche des causes premières des troubles et non des symptômes apparents, ainsi que sur le « holisme », approche globale de l’être humain sur les différents plans et en interaction avec son environnement.

Le rôle de la Naturopathie n’est donc pas de guérir le symptôme mais d’aider l’organisme à maintenir son équilibre et à stimuler ses capacités, à se guérir par lui-même, en utilisant des moyens naturels. Le symptôme en tant que signal disparaitra sans traitement local.

Ni médecin ni guérisseur, le Praticien de santé Naturopathe est un éducateur de santé holistique. La Naturopathie clinique est la vaste synthèse des méthodes naturelles de santé, art, science et technique à la fois, étudiant et appliquant les lois de la vie.

Le Naturopathe est aussi praticien de la relation d’aide, accompagnant les processus d’auto-guérison chaque fois que possible. Parfaitement complémentaire de l’allopathie et des médecines dites ‘douces’ comme l’homéopathie (naturelles mais souvent symptomatiques, non iatrogènes cependant), la Naturopathie s’attache à la qualité de vie de la personne, indissociable de l’équilibre socioculturel et planétaire (éco-environnement).


LE TRAITEMENT

La Naturopathie dite « orthodoxe » repose sur le principe des trois cures hiérarchisées, les dix techniques et les trois corps :


LES TROIS CURES

-  Désintoxication ou nettoyage
-  Revitalisation
-  Stabilisation




LES QUATRE CORPS

Le praticien prend en compte l’aspect global de l’être humain,
c’est-à-dire ses quatre corps :
physique, vital, mental, spirituel.

Espace privé /// Réalisation : CréaQuercy