PETIT LEXIQUE DU NATUROPATHE


Alimentation saine
Alimentation de qualité biologique et composée d’aliments crus et cuits le plus doucement possible de façon à préserver au maximum leurs qualités vitales (vitamines, oligo-éléments, minéraux). Elle comprendra environ 80% de végétaux et 20% de protéines.

Anamnèse
Entretien préalable du Naturopathe avec son client durant la première consultation et qui lui permet d’exprimer de façon complète sa problématique de santé, son histoire, ses habitudes de vie, ses contraintes, sa personnalité etc. Cet échange fait partie du bilan de vitalité.

Approche globale
La Naturopathie est une médecine globale car elle envisage la santé de la personne sur tous les plans : physique, émotionnel, mental, spirituel au sens de la réflexion sur le chemin de vie.

Auto-guérison
Processus biologique de l’hypothalamus que tout être vivant porte en lui à la naissance. C’est ce processus que le Naturopathe aide à mettre en œuvre chez son client en fonction de ses réserves en énergie vitale.

JPEG - 120.9 ko

Bilan de vitalité
C’est le propos même de la consultation naturopathique. Le bilan de vitalité permet d’ évaluer le potentiel d’énergie vitale et l’état du terrain (encrassement toxinique de l’organisme, type de toxines présentes, fonctionnement des émonctoires, état de la souffrance organique) à travers l’étude physiologique, psychologique, morphologique. Le bilan iridologique permet de conforter ces informations. Il ne s’agit pas d’un diagnostic médical qui ne considère que le symptôme.

Cure
Cures de désintoxication, de revitalisation, de stabilisation ou de régénérescence, c’est sous cette forme que s’organisent les conseils préconisés par le Naturopathe.

Elles durent de quelques semaines à quelques mois, en fonction du bilan de vitalité individuel préalable et elles sont toujours établies de façon personnalisée.

JPEG - 245.2 ko

Le protocole personnalisé est encore ce qui caractérise l’approche naturopathique.

Les dix techniques
Ce sont les agents naturels dont dispose le bon Naturopathe qui choisira les plus adaptés par rapport à la problématique de son client :

JPEG - 223.1 ko





-  Alimentation ou bromatologie,
-  Respiration,
-  Exercice physique,
-  Psychologie
-  Massage,
-  Réflexologie,
-  Hydrologie,
-  Phytologie,
-  Actinologie (rayons),
-  Magnétologie (fluides).

Ces techniques font partie de l’hygiène de vie générale et permettent d’augmenter la vitalité, et de restaurer la santé par le juste équilibre entre l’assimilation et l’élimination.

Tout ou parties, elles ont leur place précise et hiérarchisée dans les cures.

Educateur de santé
Le Naturopathe est un pédagogue de la santé ; il explique pourquoi et comment un dysfonctionnement est arrivé. En effet, l’un des piliers de la Naturopathie est le causalisme. Le thérapeute indique les erreurs de vie qui ont pu conduire au développement du trouble.

C’est en comprenant le fonctionnement de son organisme et grâce à des connaissances et à une information complète sur les habitudes alimentaires et comportementales les plus courantes que l’on est en mesure de devenir acteur de sa santé.

Energie vitale
Souffle vital de nature immatérielle qui donne vie à la matière. Notion qui existe depuis des millénaires en Extrême-Orient (Prana en Inde, Qi en Chine, Ki au Japon), mais aussi dans la Grèce antique, dans la médecine hébraïque, etc… Cette manifestation de l’énergie permet l’auto-guérison. C’est la présence d’énergie vitale qui autorise la prise en charge naturopathique. Elle fait l’objet du bilan de vitalité. La science ne reconnaît pas ce paramètre et ne se base que sur les réactions physico-chimiques pour expliquer les phénomènes vivants.

Hygiène vitale
Mode de vie basé sur des réflexes d’alimentation saine, de gestion des stress, d’une bonne qualité du sommeil, de la pratique d’exercices physiques réguliers et adaptés, du contact avec les éléments naturels ressourçants. C’est une hygiène globale qui permet le maintien de la santé et qui englobe l’ensemble des préconisations données par le Naturopathe sous forme de cure personnalisée à l’issue du bilan de vitalité.

Liquides corporels
Sang, lymphe, liquides intersticiels dont nous sommes constitués à près de 80% et dans lesquels baignent nos milliards de cellules. Les médecins de l’Antiquité basaient l’état de santé sur la qualité des humeurs. Ceci est toujours valable. En effet, plus ces liquides humoraux sont visqueux et chargés, plus les déchets stagnent et sont mal éliminés par nos organes-filtres (foie, poumons, reins, peau) et moins nos cellules encrassées sont actives dans leurs fonctions de métabolisation et d’élimination. Peu à peu les organes se fragilisent et la lésion peut s’installer. La fluidité et la propreté de nos liquides humoraux permettent un fonctionnement cellulaire correct.

Naturopathie
Médecine non-conventionnelle de tradition occidentale reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé et le Bureau International du Travail de Genève. Elle s’adosse aux grands principes hippocratiques de santé globale et relève de la notion de terrain.

Inscrite dans la prévention primaire, elle s’attache à prévenir plutôt qu’à guérir. Elle permet, au moyen de techniques naturelles non invasives d’hygiène de vie, de se maintenir en bonne santé ou de retrouver la pleine santé en stimulant nos forces guérisseuses intérieures si un trouble fonctionnel ou aigu s’est développé.

Naturopathe
Thérapeute pratiquant la Naturopathie.

Prévention primaire
C’est après la parution du rapport du Haut Comité de la santé publique de 1984 que Bernard Kouchner met en place un « Plan national d’éducation pour la santé ». Il y est mentionné que : « La prévention primaire se situe en amont des problèmes de santé et vise à éviter leur apparition ». La Naturopathie est la seule médecine occidentale à s’inscrire dans ce cadre.

Terrain
Claude Bernard disait : « Le virus n’est rien, le terrain est tout ». C’est le milieu intérieur, désigné par les anciens sous le terme d’humeurs, nos liquides corporels (sang, lymphe, liquides intersticiels).

Selon notre mode de vie, ils sont encrassés par un flux de toxines mal ou non éliminé par nos organes émonctoriels plus ou moins épuisés, ou bien restent fluides et de bonne qualité, permettant ainsi à nos milliards de cellules d’assurer leur travail biologique. Si notre terrain est souillé en permanence, il favorise le développement des agents pathogènes (virus, bactéries, etc.) Ce milieu intérieur est en constante auto-régulation de manière à maintenir la vie.

Espace privé /// Réalisation : CréaQuercy