VOUS VOUS POSEZ DES QUESTIONS ?


LA NATUROPATHIE, QU’EST-CE QUE C’EST ?

Pour l’Organisation Mondiale de la Santé  : « La Naturopathie, c’est la médecine du bon sens, dans laquelle malades et praticiens collaborent pleinement pour tirer profit de la faculté d’auto-régulation, d’auto-adaptation et d’auto-guérison de l’organisme humain. Elle se pose en système holistique, faisant intervenir à la fois le corps, l’esprit et l’âme… »

Pour la Fédération française de Naturopathie : « La Naturopathie, fondée sur le principe de l’énergie vitale de l’organisme, rassemble des pratiques issues de la tradition occidentale et repose sur les 10 agents naturels de santé. Elle vise à préserver et optimiser la santé globale de l’individu, sa qualité de vie, ainsi qu’à permettre à l’organisme de s’auto-régénérer par des moyens naturels ».

Selon le Larousse Médical (Edition 2007) :
« la Naturopathie est un ensemble de pratiques visant à aider l’organisme à guérir de lui-même, par des moyens exclusivement naturels. Elle repose sur une théorie selon laquelle la force vitale de l’organisme permet à celui-ci de se défendre et de guérir spontanément. Elle consiste donc à renforcer les réactions de défense de l’organisme par diverses mesures d’hygiène (diététique, jeûne, musculation, relaxation, massages, thermalisme, thalassothérapie, etc.) aidées par les seuls agents naturels (plantes, eaux, soleil, air pur, etc.), un traitement médical ne devant intervenir qu’en cas d’urgence. »

L’origine du mot « Naturopathie » vient de deux mots anglais "nature" et "path" qui signifient « le chemin de la Nature » ou la « voie de la Nature ». Cette appellation de « Naturopathy » a été enregistrée pour la première fois aux USA en 1902.

Bien des définitions ont été données, et pour faire simple, la Naturopathie est tout bonnement l’art de rester en bonne santé, d’être à nouveau acteur et responsable de sa santé et de prendre soin de soi par des moyens naturels.

Cette médecine ancestrale de bon sens propose ainsi un ensemble de méthodes naturelles de santé pour optimiser son capital vital.

Au-delà des définitions qui caractérisent la Naturopathie, il s’agit de retenir que cette pratique est l’une des voies qui mènent à la santé et au mieux-être en complémentarité des autres.

A QUI S’ADRESSE T’ELLE ?

La Naturopathie s’adresse à tout le monde : des tout petits aux seniors. Elle parle de santé et non de maladie.

Plus on commence tôt, mieux c’est. Plus on donne des bons réflexes d’hygiène de vie tôt, plus on a de chances d’éviter la maladie.

Le client idéal du Naturopathe est en premier lieu la personne en santé qui souhaite la maintenir à un niveau élevé ou bien l’améliorer encore afin d’éviter la maladie avec son cortège de soins et médicaments coûteux.

La Naturopathie est par excellence la médecine de prévention primaire telle qu’elle est définie dans le rapport du Haut Comité de la santé publique de 1984 que Bernard Kouchner avait mis en place sous forme du « Plan national d’éducation pour la santé ». Il y est mentionné que : « la prévention primaire se situe en amont des problèmes de santé et vise à éviter leur apparition ». A ce titre elle est tout à fait différente du dépistage.

En second lieu, elle s’adresse à toute personne présentant des problèmes fonctionnels qui peuvent aisément être résolus en rectifiant quelques erreurs d’hygiène de vie. Il s’agit là de personnes qui souffrent de maux ou douleurs récurrents qui se chronicisent sans que les traitements allopathiques parviennent à résoudre la situation de façon pérenne, et qui sont lassés et inquiets des effets secondaires associés à ces traitements chimiques.

En troisième lieu, si la pathologie est installée, le Naturopathe peut accompagner un traitement médical classique pour améliorer la situation générale de son client et l’aider à en atténuer les effets secondaires tout en lui permettant de restaurer son terrain profondément atteint par la toxémie et de relancer les processus d’auto-guérison du corps.

QUELLE EST LA DIFFERENCE ENTRE DEPISTAGE ET PREVENTION ?

Il est courant que l’on confonde les deux.

-  Le dépistage permet d’observer si l’agent pathogène est déjà à l’œuvre ou non, si la tumeur existe ou non et à quel stade en est son développement le cas échéant.

-  La prévention se situe bien en amont du dépistage puisqu’elle propose un ensemble d’actions et de mises en œuvre qui permettront d’éviter l’apparition des pathologies.

La Naturopathie, dans le droit fil des principes d’HIPPOCRATE, père fondateur des médecines occidentales, propose :

-  D’identifier les causes premières des désordres organiques,

-  De corriger le terrain en le nettoyant pour lui rendre ses capacités d’auto-guérison et de régénérescence.

LE MEILLEUR MOYEN D’EVITER LES MALADIES, C’EST DE CONSTRUIRE DE LA SANTE.

UTILISEZ-VOUS L’IRIDOLOGIE ?

JPEG - 118.2 ko

Oui, le bilan iridologique est une part importante du bilan de vitalité puisque c’est de cette observation ainsi que de l’étude morphologique que le Naturopathe déduit le tempérament, les prédispositions pour tel ou tel trouble, les surcharges, la force vitale, etc. de son client.

Un bon bilan Naturopathique est conforté par l’examen iridologique.

QU’EST-CE QUE LA SANTE AU JUSTE ?

C’est une question essentielle : il convient de savoir ce qu’est la santé pour être en mesure de la maintenir ou de la retrouver.

La santé n’est pas l’absence de maladie.

Certaines maladies se préparent parfois pendant des années dans l’organisme sans que nous en soyons conscients, et tout en considérant être en bonne santé, alors que notre terrain est déjà suffisamment altéré pour avoir entamé un processus pathologique. Les problèmes digestifs, intestinaux font le lit des pathologies à venir, et le corps ne cesse d’envoyer des signaux d’alarme de tous ordres : digestifs, cutanés, respiratoires, articulaires… qui sont autant de portes ouvertes aux maladies.

La médecine institutionnelle soigne les symptômes de ces désordres en y appliquant des masques.

La Naturopathie identifie les causes premières de ces désordres organiques, et soutient l’organe malade en stimulant la santé par des moyens naturels.

RECEVEZ-VOUS LES ENFANTS EN CONSULTATION ?

Plus l’hygiène de vie est commencée tôt, plus l’enfant grandit en préservant son capital santé. La condition à cela est que les parents soient sensibilisés et ouverts à la mise en place de cette hygiène vitale car elle demande souvent de changer des habitudes et des idées reçues parfois bien ancrées. Ils doivent également faire face à la pression sociale, ce n’est pas toujours simple.

COMMENT EST ORGANISE LE SUIVI APRES UN PREMIER BILAN ?

Je préconise une seconde visite 1, 2, 3 ou 4 mois après le premier bilan de vitalité, le temps que la cure première soit mise en place et en fonction de la situation individuelle. Dans l’intervalle, je reste disponible par téléphone ou par email.

Après la seconde consultation, c’est le cas par cas qui prévaut. Certaines personnes pourront avancer seules et d’autres auront besoin de faire un point régulièrement ou de bénéficier d’un suivi encadré. La façon dont la personne avance par rapport à sa problématique de départ est déterminante.

D’une façon générale, le protocole mis en place se fera en trois phases : détoxination, revitalisation, stabilisation. Ces trois phases seront mises en oeuvre sur des durées variables en fonction de chaque situation personnelle.

PRESCRIVEZ-VOUS DES PRODUITS ?

Le Naturopathe ne prescrit pas, il préconise. Il peut conseiller, si nécessaire, des compléments alimentaires. Ces préconisations n’ont de sens que si la réforme d’hygiène de vie définie par écrit de façon personnalisée est bien suivie par le client.

JPEG - 168.4 ko

Tout Naturopathe compétent doit s’assurer de recevoir une information de qualité sur les laboratoires qui lui proposent des produits naturels. Cette information doit être mise à jour de façon continue et indépendante.


Y A-T-IL CONTRADICTION ENTRE LA MEDECINE ALLOPATHIQUE ET LA NATUROPATHIE ?

Ce sont deux approches différentes mais qui peuvent collaborer. C’est d’ailleurs ce qui se pratique dans les pays où la Naturopathie est conventionnée, comme l’Allemagne ou la Suisse.

La Naturopathie s’adresse aux personnes qui souhaitent faire le point pour maintenir leur santé au plus haut niveau, ou qui présentent des troubles fonctionnels, voire chroniques. Le Naturopathe s’intéresse à ce qui reste de santé dans l’organisme et ne fait pas de diagnostic médical symptomatique mais un bilan de vitalité.

Au moindre doute il adresse son client à son médecin. Il ne suggère jamais d’arrêter un traitement médical.

UNE CONSULTATION DE NATUROPATHIE EST-ELLE REMBOURSEE ?

Cette médecine n’étant toujours pas intégrée au panorama de santé publique dans notre pays, le bilan de vitalité n’est pas remboursé par la Sécurité Sociale. En revanche, si votre mutuelle prend en charge une partie des frais de consultation, vous pourrez demander une facture à votre praticien Naturopathe à l’issue de votre consultation.

Vous trouverez la liste des mutuelles dans la rubrique LIENS.

Espace privé /// Réalisation : CréaQuercy